Español            English             Italiano             Deutsch
Accueil   Circuits   Produits   Galerie   Réunissons-nous  
 
 

CHIAPAS

SAN JUAN CHAMULA

 Imprimez cette page

 
 

ACHATS
ART ET ARTISANATS
ATTRACTIONS ET ARCHITECTURE HISTORIQUE
FESTIVITÉS ET TRADITIONS

Communauté tzotzil d'origine préhispanique Maya dont le nom signifie de « l'Eau Épaisse ». Elle est très connue pour leurs rituels syncrétiques empreints d’une dévotion et d’une solennité uniques. Il a lieu ici annuellement le carnaval chamula « K’in Tajimoltic », pendant lequel on danse les cinq jours perdus de l'ancien calendrier Maya. San Juan Chamula a une position très importante dans l'histoire du Mexique, parce qu'il a été le principal champ de bataille pendant la guerre des castes.

Sa tête municipale se trouve en San Juan, nom prise du patron du village, San Juan Bautista, protecteur et guide des chamulas. Situé à une altitude de 2,200m au-dessus du niveau de la mer cette commune est conformée par plus de 58.000 habitants. Le village de chamula a été fondé presqu'immédiatement de la défaite des Indiens chiapanèques dans la luttée libérée dans 1524. Trois arrondissements (San Juan, San Pedro et San Sébastian) sont ceux qui conforment ce centre cérémonial Tzotzil, situé dans une vallée qui selon les croyances a été le lieu que San Juan Bautista a choisi. Non seulement les collines sacrées encadrent les espaces sacrés mais également les croisements, dont la signification est en rapport avec les traditions chrétiennes et avec les racines préhispaniques. À un flanc de l'entrée principale de cet emplacement on trouve les ruines de l'Église de Saint-Sébastien. La place centrale est le siège des autorités religieuses et civiles, du marché et de l'Église.

San Juan Chamula est le village principal des Tzotziles, étant le centre religieux et économique principal de la communauté. Le plus important de San Juan Chamula est sa célèbre cathédrale San Juan Bautista, à l'intérieur vous sentirez qu'une énergie beaucoup plus haute vous parle, et vous pouvez sentir la franchise et l'intensité de l'adoration et des cérémonials. La fumée lourde de l'encens et des bougies ardentes et les murmures des prières remplissent l'air.

L'aspect le plus importante de cette village est l'atmosphère magique qui est gardée dans l'Église principale ; en elle les chamulas prend part de les cérémonials syncrétiques avec une dévotion et une solennité uniques dans le pays, introduites par les évangélisateurs du siècle XVI, et adaptées aux traditions religieuses plus anciennes. En pénétrant à cette lieu, la émotivité commencera au moment de traverser la petite porte qui est utilisée journellement ; en laissant percevoir l'arôme de l'encens, le souchet et de la lumière de milliers de bougies qui restent allumées. La grande porte est seulement ouverte le 24 juin, jour de San Juan.

Ce petit village, à seulement de 10 kilomètres de San Cristobal de las Casas, est une attraction très importante dans une visite à les villages autour de San Cristobal, et il est mieux éprouvé avec l'aide d'un guide local, lequel peut vous donner une plus ample information qui vous aidera à comprendre la culture distinctive et les coutumes pratiquées ici.

Comme ses voisins en Zinacantan, les Chamulas apprécient son caractère privé ; et comme d'autres communautés indigènes dans cette région, ils peuvent être identifiés par les vêtements qu'ils utilisent : Dans ce cas les couleurs mauves et roses prédominent. Tous les vêtements qu'ils utilisent sont faits à main localement. Les laines de brebis, le nettoyage, les colorants et les tissus sont tous obtenues localement et ils n’achètent rien à l’extérieur. Ici les brebis sont sacrées et sont traitées et protégées comme un autre membre de la famille. À son décès il est gardé de coupure comme avec les personnes. Si vous conduisez dans cette région, vous besoins d’être extrêmement prudent par les brebis qui se peuvent promener par les chemins.

Ethnie : Tzotziles, cette village est considéré comme une de celles plus importantes tant par son numéro de population comme par ses coutumes.

NOTE : Est strictement interdits de prendre des photographies dans l'église, des cérémonials religieuses et aux autorités de le village par contre vous pourrez prendre des photos de l’extérieur, en excluant aux autorités religieuses ; en prenant des photos des habitants il devra le faire avec respect et avec son consentement. Dans l'église on recommande de ne pas perturber les rituels cérémoniaux ni de entrer dans les espaces non permis.

ATTRACTIONS ET ARCHITECTURE HISTORIQUE
Église de San Juan Bautista : Composée d’une seule nef avec plafond de deux eaux, couvert avec tuile de boue cuite. La composition de la façade principale est semblable à l'église en ruines de Saint-Sébastien, la mise avec son arc d'un demi - point occupe la moitié de toute et est extrêmement vaste en proportion au reste de la façade, et a été conçue dans le but de permettre la visibilité de l'autel qui se trouve à l'intérieur, étant cet élément caractéristique de toutes les églises de l'Amérique Centrale coloniale étant donné l'utilisation de poutres échelonnés sous forme de moulures. Dans l'intérieur on trouve l'autel principal consacré à San Juan Bautista saint patron de la communauté, la nef principal manque de banques puisque contrairement à d'autres villages celle-ci est la seule église pour les 58 mille habitants. Les saints sont distribués le long de toute la nef principale placée dans des vitrines de bois.

Les Ruines de Saint-Sébastien : L'ancienne église de Saint-Sébastien est située justement dans l'entrée du village chamula, construite de pierre brute. La façade est couverte avec une couche de stuc encore conservé et contient une grande porte avec arc d'un demi - point. La surface de la façade est totalement plate et l'a intégrée quatre niches avec une inspiration de style baroque. Actuellement les ruines de ce bâtiment servent de cadre pour la cimenterie du village.

ART ET ARTISANATS
La diversité d'artisanats produits dans cette communauté est très grande, la plupart d'elles élaborées avec laine de mouton (considéré un animal sacré). Nous pouvons trouver : Blouses, bourses, châles, huipiles, et objets de boue.

Costume traditionnelle de San Juan Chamula :
L’altitude moyenne de ce village est de 2,300 m au dessus du niveau de la mer, ce pourquoi un climat froid et humide prédomine dans cette région toute l’année et fait que la plupart de l’habillement est confectionné en laine et où le mouton, en plus d’être un animal sacré par le fait de se trouver dans les bras de San Juan, est aussi associé a l`élevage. Pour ce motif on ne lui rase que la laine nécessaire pour la fabrication de leurs vêtements.

On remarque les habits de gala qui se portent lors des festivités dédiées au saint patron, habits tous fait au métier à tisser de ceinture et ensuite brodés à la main, festivités au cours desquelles les hommes portent leurs "chujes" (manteaux à manches longues sans boutons et avec le col ouvert) de laine noire et fermés avec une ceinture de peau de chamois, ou bien en laine blanche fermés par un ceinturon à boucle dans le cas des autorités civiles.

Les femmes portent de jolis huipiles brochés, brodés et teints avec divers coloris, avec des rubans de trois couleurs, rouge, jaune et vert et symbolisant les trois protecteurs: San Pedro, San Juan et San Sébastian. Elles couvrent leurs têtes avec le "mochibal" noir d’usage traditionnel dont l’existence est très ancienne et qui ressemble à un châle avec des houppes rouges qui servent d’attaches sur le front, pouvant protéger le dos du froid, ou bien, de forme carrée, pouvant protéger la tête du soleil. Aujourd’hui on note sa disparition pour plusieurs raisons, surtout pour le temps que demande sa manufacture, et sa substitution par d’autres types de vêtement comme le châle bleu d’usage quotidien et aujourd’hui produit de façon industrielle.

Elles portent aussi une robe faite d’un tissu noir enroulé et composé de deux rubans unis et maintenus par une bande rouge de tissu dont l’utilisation est d’origine préhispanique, avec un chemisier de coupe de style européen en satin bleu ou blanc avec un ruban brodé sur les manches et le cou, chemisier que l’on achète maintenant à San Cristobal.

Vannerie :
A San Juan Chamula on utilise deux types de matériaux pour l’élaboration des paniers: le roseau pour le tissage et des baguettes que l’on obtient d’une plante épineuse appelée « mecate » et qui sont utilisées pour l’armature.

FESTIVITÉS ET TRADITIONS

  • Carnaval de Chamula « K’in Tajimoltic » : A lieu 4 jours avant mercredi de cendre, cette fête on résume le cycle céleste en accord avec l'ancien calendrier maya et prennent part les trois quartiers, lesquels se chargent d'organiser et de payer tout ce qui est requis pour la célébration de cette fête, entre eux nous pouvons mentionner la boisson sacrée connue comme « posh » (élaborée à base de canne et de maïs). Les personnages plus importants de ce carnaval sont : passions, commissaires, maltajimoles et xinolanes ou Nana María KoKorina. Le Mardi de carnaval c'est le dernier jour de festivité et mène à bien une les cérémonials les plus étranges que le Mexique, de la purification corporelle, dans les fontaines de Saint-Sébastien et San Pedro, ainsi que la purification spirituelle qui consiste en traverser un chemin dans des flammes.

  • Fêtes de Pâques (en mars ou avril): processions et messes dans tout le Chiapas. Dans certains villages on brûle Judas; cette exécution est réalisée en utilisant des figures de papier mâché représentant des personnages du passé ou d´aujourd´hui.

  • Festivité de San Juan Bautista : Celle-ci est une autre des fêtes plus importantes et attendues par la communauté du 24 à au 26 juin en honneur au Saint Patron de le Village avec la célébration de masses spéciales et processions du saint vers les différents quartiers de le village.

  • 14 septembre, célébration de la fédération de Chiapas au Mexique.

  • Le 16 septembre, Jour de l´Indépendance Nationale, que l´on fête avec la cérémonie traditionnelle du "Cri", prononcé par le Président Municipal et le Gouverneur de l´Etat et le défilé militaire sur les principales avenues de la ville.

  • 1 de novembre, fête de Tous Les Saints et Jour des Morts; on dépose des offrandes sur les tombes pour donner la bienvenue aux âmes des défunts dont on croit au retour en cette période; des mets particuliers sont préparés et font part des offrandes; les autels sont décorés avec des bougies et des fleurs dans les maisons et dans les cimetières où les familles des morts passent le 1 novembre en priant.

  • 12 décembre, jour de la Sainte Patronne du Mexique, la Vierge de Guadalupe, qu’on le fête avec des messes, des sérénades et des pèlerinages.

ACHATS
Si souhaite acquérir un artisanat de cette communauté on recommande de l'acquérir dans le tianguis (marché) artisanal situé à un flanc du palais municipal.
 

Pour tarifs, disponibilité et réservations, contactez nous au :  visit@luxuriousmexico.com

       
 

HEBERGEMENT
DESTINATIONS ET ACTIVITÉS

 
Amatenango del Valle Chiapa de Corzo
Comitán de Domínguez Palenque
San Cristóbal de las Casas San Juan Chamula
Selva Lacandona Tapachula
Tenejapa Tonalá
Tuxtla Gutiérrez Zinacantan
  CIRCUITS
  PHOTOS VIDEO
Ç Chiapas, San Juan Chamula, Market San Juan Bautista, Chamula girls selling flowers - Photo by German Murillo-Echavarria 1106
  Chiapas, San Juan Chamula, Marché de San Juan Bautista, Enfants Chamula en vendant des fleurs
Ç Chiapas, San Juan Chamula, Cathedral San Juan Bautista, Day of the dead celebration - Photo by German Murillo-Echavarria 1106
  Chiapas, San Juan Chamula, Cathédral de San Juan Bautista
Ç Chiapas, San Juan Chamula, Cementery of San Sebastian 1 - Photo by German Murillo-Echavarria 0406
  Chiapas, San Juan Chamula, Ruines de l'église de Saint-Sébastien
Ç Chiapas, San Juan Chamula, Tzotzil girl, Lola1 - Photo by German Murillo-Echavarria
   

Chiapas, San Juan Chamula, Lola, Enfant Tzotzil

Ç Chiapas, San Juan Chamula, Market San Juan Bautista, Vendor Stands - Photo by German Murillo-Echavarria 1106
  Chiapas, San Juan Chamula, Marché de San Juan Bautista
Ç Chiapas, San Juan Chamula, Market San Juan Bautista, Men wiith typical coustume - Photo by German Murillo-Echavarria 1106
  Chiapas, San Juan Chamula, Marché de San Juan Bautista, Hommes Chamula avec sa combinaison typique
Ç Chiapas, San Juan Chamula, Plaza San Juan Bautista, Crosses - Photo by German Murillo-Echavarria 0406
  Chiapas, San Juan Chamula, Place San Juan Bautista, les trois croisements sacrés
Ç Chiapas, San Juan Chamula, Cementery of San Sebastian, Day of the dead Celebration, Chamula Women - Photo by German Murillo-Echavarria 1106
  Chiapas, San Juan Chamula, Cimenterie de San Sébastian,
jour des morts, femmes Chamula

web analytics