Español            English
Accueil   Circuits   Produits   Galerie   Réunissons-nous  
 
 

QUINTANA ROO

 

L’ÎLE D’HOLBOX

 Imprimez cette page

 
 

HÉBERGEMENT
ARCHÉOLOGIE
ART ET ARTISANATS
ATTRACTIONS
ÉCO-TOURISME ET ACTIVITÉS À L'AIR LIBRE
GASTRONOMIE
LOCATION

Seulement à dix kilomètres de la côte nord de la Péninsule de Yucatan on trouve l’Île d’Holbox, qui en langue maya signifie « trou noir », nommée ainsi pourquoi l'eau de la lagune dans la partie sud de l'île a une couleur obscure ; Île qu’au pas des années a été transformée en un lieu touristique, avec des attractions naturelles et des beaux paysages qu'invitent au repos et au divertissement.

Cette village dans l’île a été fondée en l'année de 1873, les habitants se dédiaient à la pêche ou parfois à l'agriculture (cette dernière activité n'est pas effectuée actuellement). L'île à 1500 habitants approximativement. Ses habitants sont des gens simples et son mode de vie a changé très peu d'une génération à une autre. Vu sa coexistence et son humilité, et sa relation étroite entre eux il est peu commun qui se suscitent des crimes. Bien que ce soit un petit lieu, l'île offre tous les services de base à ses visiteurs pour qu'ils aient ainsi des vacances relaxantes.

L'île a une extension de 40 km de longueur par deux de large, en plus 34 km de plage vers le nord, tandis qu'au sud on trouve des îlots où prédomine la mangrove. On peut jouir d'un climat tropical excellent, de la brise marine, des bons restaurants, des variétés de mollusques et de crustacés, et le plus important l’hospitalité de ses gens et son gentil traitement.

Séparée de terre ferme par la Lagune Yalaháu, Holbox est un lieu pour s'éloigner de tout, et c'est aussi un emplacement excellent pour admirer quelques fascinantes espèces d'oiseaux aquatiques. Ses habitants sont des pêcheurs, qui se montreront enchantés de vous montrer les alentours à bord d'une barque, pourvu qu’ils ne sont pas très occupés nettoient la capture du jour.

Entre la variété de poissons qui se trouvent ici, nous trouvons : Pompanos (Carangidés), tarpons, mérous, barracudas et des requins. Si ce qui vous cherchez est de la tranquillité et les bons mollusques et crustacés, venez à l’Île d’Holbox.

L'Île d’Holbox est le meilleur secret gardé au Mexique. L'Île est un peu séparée de la civilisation, primitive et sans beaucoup développement. Un monde pour les oiseaux aquatiques, la brise de la mer et le sable blanc exquis. Un monde où la plongée, la pêche et l'observation d'oiseaux peut être faites sans gens à son autour.

Dans ce paradis rustique et pittoresque il n'existe pas de discothèques, voitures, banques, magasins et le téléphone mobile ne fonctionne pas. C'est une île de pêcheurs hospitaliers et gentils, où on peut louer un golf kart, une bicyclette, un kayac ou une barque et explorer des kilomètres de plage blanche et coquilles avec la seule compagnie des oiseaux, le souffle de la brise et l'enchantement de la mer turquoise. Dans la Réserve Naturelle de la Biosphère « Yum Balam » et entre les mangroves tropicales vertes on peut trouver des iguanes, des flamands rose, des pélicans, des frégates, des cormorans et des hirondelles de mer et dans les vertes eaux cristallines, les créatures magnifiques de la mer : Dauphins, barracudas, raie mantas et tortues imbriquées et y compris des requins baleine.

Les Holboxeños ont toujours travaillé en équipe pour améliorer la petite Communauté. Un exemple de ceci est qu’il y a dix ans ils ont un nombre téléphonique seulement et tous le partageaient avec des extensions pour chaque famille. Après un effort coordonné maintenant presque tous ont de téléphone. Récemment toutes les habitantes ont coopéré et ils ont acheté ensemble une antenne parabolique qu’ils partagent entre tous pour voir les différents canaux de télévision. Toutes les nécessités quotidiennes sont disponibles dans l’ile incluent une pharmacie et un centre médical. Avec tout ça, Holbox est un lieu simple. Il n'y a pas de gens désemparés ou de sans abri et il y a seulement deux policiers qui ont la réputation de passer les jours à prendre la sieste, donné le peu de crimes qu'ils ont pour résoudre. Dans la population de Holbox on trouve que le 65 pour cent sont des jeunes. Pour les nécessités des jeunes Holboxeños il y a un jardin infantile, une école primaire et une secondaire technique de pêche. Aussi pour les enfants de l'île il existe l'atelier de mandolines où ils apprennent à élaborer leurs propres instruments et à les jouer. Ils Apprennent ici à jouer des instruments de corde comme des guitares, des mandolines, des violons et apprennent aussi à interpréter de la musique des divers États du Mexique comme les Jaranas huastecas et veracruzanas.


HÉBERGEMENT :
Les hôtels en Holbox sont construits avec des plafonds en palmier, sur les poutres et en utilisant les matériels de la localité et des techniques alternatives. Les hôtels avec leurs vues à la mer sont l'emplacement parfait pour des séjours inoubliables, des voyages de noces et évidemment tous disposent d’une plage étendue et impressionnante, parfaites pour de longues randonnées par le sable. Conjugués avec les belles plages de ce lieu ils font de Holbox un lieu idéal pour le repos et pour ainsi s'oublier du bruit polluant des villes.

Les hôtels sont de type écologique dans lesquels en plus de le confort, les hôtes trouvent la paix et le plaisir d'un repos relaxant dans le hamac traditionnel de Yucatan, en observant la beauté naturelle de la verte émeraude de la mer. L'île l'invite à jouir de ce paradis naturel fantastique. Savourées vous les plats ravissantes et l'atmosphère heureuse du port. Pour les événements de groupes, il y a des hôtels qui disposent des salles d'événements multiples avec vues de la mer qui entoure l'Île d’Holbox.

ÉCO-TOURISME ET ACTIVITÉS À L'AIR LIBRE :
La lagune de Yalaháu sépare Holbox de la terre ferme. Yalaháu est entouré par des mangroves et l'admirable œil d'eau juste dans le bord de la lagune en terre ferme. Les Flamands sont nourris dans la lagune d'avril à octobre et peuvent être admirés pendant tout l'été. On peut aussi admirer des bancs de jusqu'à 30 dauphins non seulement en Yalaháu mais aussi aux alentours de l'Île d’Holbox et dans l'eau cristalline on peut voir une infinité de poissons. Ceux qui jouissent de l'observation d'oiseaux et les amants de la nature jouiraient de l'excursion à l'Île des Oiseaux (Isla Pájaros) pour admirer plus de 150 différentes espèces d'oiseaux, en plus de voir des crabes préhistoriques, iguanes et d'autres créatures sauvages.

Dans les matins on peut faire des randonnées par la plage en admirant aux pélicans et aux mouettes, on peut aussi faire de pêché dans les crêtes parce que la Il ya plusieurs des petits types de poissons comme les célèbres mojarritas. En arrivant à la Rivière Cuca on peut admirer beaucoup d'espèces d'oiseaux qui habitent dans ces lieux et d'autres espèces comme les iguanes ; sans oublier le cenote d'eaux cristallines situé entre les mangroves de la zone ouest de l'île.

On peut aussi louer un golf kart pour faire des parcours par l'île, les rues ne sont pas pavées dans le village et les transports les plus communs sont les bicyclettes et le golf karts. Ou si vous le préférez vous pouvez jouir des promenades en barque par la lagune de Yalaháu, de l'Île Oiseaux, le Cabo Catoche et dans le trajet vous pourrez admirer la faune et la flore de l'île comme des dauphins et des Flamands ; en plus d'aller à pêcher, plonger, etc. Le parcours est fait avec les experts (ses habitants) du lieu, lesquels vous serviront de guides.

Si ce qui vous cherchez est d’un moment pour se reposer et lire un bon livre, faites ça dans un hamac au bord de la plage, en buvant de l'eau de noix de coco et en se bronzer au soleil.

Les Holboxeños sont des pêcheurs et ils ont été depuis les temps de leurs ancêtres. La majorité des familles dans l'île vivent de la pêche ou ils plongent pour pêcher des langoustes, poulpes et/ou escargots de mer. Ils pêchent près du Golfe de Mexique pour leur soutien et dans la lagune par sport ou divertissement pour les visiteurs ou pour eux-mêmes. Les Holboxeños avec plaisir partagent ses histoires de pêche avec les visiteurs. Les locaux ont d’habitue de pêcher des requins dans le but commercial. Avant, ils commercialisaient seulement l'huile du foie mais aujourd’hui ils vendent aussi la viande, les dents et des autres parties de le requin. De petits bateaux sont toujours disponibles dans le quai pour amener des visiteurs à jouir d'un jour de pêche sportive.

Les personnes qui font de la plongée et de la plongée libre pourront voir un mélange de la vie marine du golfe et des Caraïbes par la situation singulière de l'île qu’est juste au milieu de les deux eaux. Les plongeurs peuvent normalement pêcher des langoustes pendant toute l'année avec l’interdiction à l'époque de reproduction pendant les mois de mars et juin (variable).

Les activités les plus populaires sont :
Pêche à la Mouche :
L'Île d’Holbox est un des meilleurs lieus pour la pêche du tarpon dans le cadre mondial. Ici sous les mangroves on trouve des tarpons et des bars toute l'année. Toutefois, les poissons migrateurs sont la raison pour laquelle l’Île d’Holbox est un destin de catégorie mondiale pour la Pêche à la Mouche (fly fishing). En avril, les poissons migrateurs commencent à se nourrir dans les eaux claires de Holbox, ce pourquoi la meilleure époque pour la pêche est pendant les mois de juin, juillet et août. Pendant le printemps et l'été se trouvent aussi en abondance des tarpons, des barracudas, des pagres, des liches glauques et des Chinchards. Les barques de pêche pangas (canots) marines de 18 pieds, sont équipées, confortables, sûres et ils sont facile à manœuvrer dans les eaux basses en utilisant un levier. Les emplacements de pêche sont trouvés entre 20 minutes à une heure de distance du quai et ont une profondeur qui va d’un mètre et demi jusqu'aux trois mètres.

Nager avec les Requins Baleine :
Depuis plusieurs années les requins baleine sont venus à la pointe nord de la péninsule de Yucatan près de l'Île d’Holbox pour se nourrir et se reproduit pendant les mois de mai jusqu'à octobre. Le requin baleine est le poisson plus grand qui existe dans la planète, il peut grandir jusqu'aux 15 mètres de longueur. Le requin baleine préfère les eaux tropicales et spécialement les areas où il y a des bourgeons d'eau plus froide riche en nutriments, puisque ces conditions favorisent la croissance du plancton, son nourriture. L’abondance du plancton dans les eaux d'île Holbox en été, est une des raisons pour lesquelles il y a tant de requins baleine. Souvent on leur voit avec des bancs de chinchards et raies mantas. Le requin baleine n'a pas de caractéristiques communes avec les baleines à l'exception de sa taille. Pour compenser la petite taille de ses proies, il doit avaler de grandes quantités de nourriture (près d'une tonne de plancton par jour). Pour cela, il filtre l'eau qu'il avale par son immense gueule. Il est normalement nourri dans la surface ou légèrement sous celle-ci. Les requins baleine sont animaux vivipares et il y a des occasionnes qui in vu des petites requins baleine en nageant avec les plus grands. Les requins baleine sont très dociles et gentils, ils ne sont pas alarmés quand les plongeurs ou les nageurs leur approchent. Plonger avec les requins baleine est une expérience unique et inoubliable.

ATTRACTIONS :
ISLA PÁJAROS (ÎLE OISEAUX) :
Pour les amants de l'observation d'oiseaux le meilleur destin est l’Île Pájaros. Un petit îlot situé dans les eaux peu profondes de la lagune Yalaháu. Île Pájaros mesure seulement 500 mètres de diamètre et est couverte par mangrove et cactus lesquels abritent une grande variété d'oiseaux marins. Île Pájaros est un de les îlots dans la baie qu’a le sol composé de sable et guano. Île Pájaros est une zone protégée et est considérée comme un sanctuaire d'oiseaux, à laquelle on peut seulement arriver par bateau et on ne peut pas être marché en elle, pour la protéger de plus.

Des 520 espèces d'oiseaux qui sont connues en Yucatan, au moins quelque 155 mangent et nichent en Holbox à une certaine époque de l'année. Les oiseaux ont appris à ne pas craindre aux hommes, ce qui rend possible assez de rapprochement à elles. Action qui enthousiasma aux amants de la nature. Quelques oiseaux vivent pendant toute l'année en l’Île Pájaros, et autres passent seulement pour la saison d'hiver. À toute époque de l'année on peut voir les nids bien faits et les petits oiseaux en étant nourri par leurs parents.

Entre les espèces les plus populaires on trouve : Les frégates, les ibis blanche, les gacelas blanche et rouge, les cormorans de double crête, les spatules rosée, les pélicans blancs et gris, les hérons et évidemment les flamands rose. Beaucoup de ces oiseaux se reproduisent dans l'île et est commun de voir les nids entre les gobelets des arbres, inclusivement entre le cactus ils arrivent à se nicher quelques oiseaux.

Autour de 40.000 flamands rose visitent l’Île Pájaros d'avril à octobre pour se nourrir. Avec les vents frais d'octobre ils émigrent au Brésil, où ils passent l'hiver. Les flamands rose mangent de petites crevettes rouges, les mêmes qui donnent la couleur rose à son plumage. Ses nids sont construits dans la Réserve Écologique de la Rivière Lagartos. Les femelles flamandes font leurs longs nids de boue de sorte qu'arrêtées dans leurs longues jambes ils maintiennent les œufs chauds sans avoir besoin de se poser par terre comme des autres oiseaux.

Île Pájaros est aussi maison de iguanes, boas et autres serpents, aussi d'une variété d'insectes, cafards marines et autres créatures diverses. Les visiteurs verront aussi une grande variété de plantes en incluant des mangroves, les ziricotes, les cactus et les orchidées en croissant de manière sauvage. Île Pájaros est localisée à une courte promenade en bateau du quai de Holbox. Demandez seulement aux pêcheurs dans le quai et ils vous diront quelle est la prochaine barque en sortant. Les oiseaux peuvent être vu toute la journée mais le plus émouvant est dans la tombée du jour quand toutes les espèces qui habitent dans l'île retournent pour passer la nuit.

ŒIL D’EAU ET LA LAGUNE YALAHÁU :
Yalaháu est le nom qui a été donné tant à la lagune entre Holbox et la terre ferme comme à un œil d'eau qui naît dans les bords de la terre ferme entre les mangroves. L'impressionnante naissance d'eau douce fait partie d'une réserve écologique. L'œil d'eau Yalaháu est considéré un lieu magique par les locaux de Holbox par son folklore et son histoire. Dans le passé, la source d'eau a été très importante pour les pêcheurs Mayas et les voyageurs qui utilisaient l'œil d'eau comme une ressource où récolter le liquide vital pour boire. Aussi, il y a été un lieu utilisé pour le divertissement par les anciens Mayas, jusqu'à un jour un Roi Maya ait fermé le lieu pour l'utilisation du public. La légende dit que le Roi a converti Yalaháu dans un lieu de repos privé où seulement ses conjoints pouvaient nager. Le roi a faite construire des jardins et des sources précieux autour de la source d'eau, où ils ont construit une piscine royale avec le sol décorée avec de précieux jade.

Cet œil d'eau cristalline, avec tant de fraîcheur comme beauté, qui a embouchure directe à la mer, se trouve à 30 minutes de l'Île d’Holbox et on peut seulement arriver par barque. Il a été un important port marchand pour l'état. Maintenant seulement reste l'histoire, parce que il y a disparu tout indice de cette communauté et de le port.

En accord avec l'histoire de Diego d'Alba, quand les Espagnols sont arrivés à ce région ils ont été surpris avec tant de beauté et richesse du lieu ; et le fait que les Mayas ne visitaient déjà pas ce lieu, ni ils vivaient en Holbox (une autre légende dit qu'ils s’ont déménagé à une autre planète). La piscine royale restait intacte avec sa beauté. Le centre royal de repos a été détruit par les conquérants espagnols en arrivant à l'Île d’Holbox. Ils ont décalé tout le jade et ils ont porté la pierre précieuse, le reste de pierres qui étaient en partie des jardins ont été utilisées pour construire le premier couvent dans la région à des kilomètres de l'œil d'eau.

Le pirate Francisco de Molas a ensuite utilisé la source d'eau Yalaháu comme son refuge. Il à vivre pour plus de 40 années et il a volé à chaque galion qui prenait de risque en cherchant de l'eau douce. Une légende dit que le Pirate Molas avait un esclave qui l'aide à dissimuler son trésor. En enterrant le trésor le pirate l’a coupe la tête à l'esclave et l'a enterré avec tout et le butin. Plus tard le squelette du pirate a été trouvé apparentement, mort de d'une mordue de serpent. « Barbe jaune » ; comme il était connu, est mort sans dire où il avait dissimulé le trésor, et beaucoup de Holboxeños disent que dans les nuits foncées, quand le vent souffle de l'ouest ils peuvent voir la tête de l'esclave en essayant de dire où on trouve ce trésor.

Les eaux de Yalaháu sont claires, fraîches, douces et extraordinaires pour se rafraîchir dans un jour chaud. En accord avec des légendes locales, Yalaháu est une source de jeunesse, et les pouvoirs magiques de la source d'eau font que ceux qui nagent en elle se sentant dix années plus jeunes.

PAC-CHEN :
Nom maya qui signifie « Entrée d'eau », se caractérise par sa diversité d'attraits, puisque compte avec une lacune, un cenote et un sentier éco-touristique. Dans ce village encore prédomine la culture maya, le vêtement principal des habitants est l’huipil, et les maisons sont construites dans la grande majorité de matériaux de la région comme l’huano, le guano et de bois, la langue qui prédomine est le maya. Ce lieu localisé dans terre ferme, dispose de plusieurs secteurs naturels préparés pour le repos, zones qui consistent des palapas rustiques de bois et huano à l'accès libre, dans lesquelles les habitantes ont placée plusieurs hamacs destinés pour se reposer. On peut ici faire des promenades en kayak à travers la lagune et la même à des zones désignés pour nager et pour plonger. Dans le cenote, une des activités plus importantes qui peut être pratiquée pour les gens qui sont aimants des grandes émotions est la descente en tyrolienne, une autre façon est la descente en rappel et si vous aimez et appréciez la nature on recommande de faire la randonnée par le sentier éco-touristique, jusqu'à arriver à la partie plus baisse de le cenote. Pour arriver à Pac-Chen on prend la Route Fédérale Cancún - Mérida jusqu'à arriver à la communauté de Nuevo X'can, là on prenne le dévié dans la Route del État Coba - Tulum, en parcourant quelque 20 km, et ensuite en entrant dans un sentier on parcourt approximativement cinq km.

TRES REYES (TROIS ROIS) :
Cette communauté localisée en terre ferme, dispose de grands produits touristiques et est un lieu exclusif pour les amants de la nature puisqu'elle offre l'occasion de visiter de belles grottes et cenotes. Par la profondeur des grottes est nécessaire l'utilisation de la tyrolienne ou de le rappel pour arriver aux fonds et explorer. Ici la flore est d'une beauté sans égal. Aussi le village compte avec quelques ruines archéologiques qui nous montrent une civilisation maya déjà disparue. Les gens du lieu se consacrent à la chasse, l'agriculture, et son tourisme naissant. Les premiers habitants ont été très dévots à la religion catholique et aux Trois Rois Magiciens de l'Est, là il commence son nom. Pour arriver à Trois Rois on prend la Route Fédérale 180 jusqu'à Nuevo X'can, et de là quelque 18 kilomètres approximativement sur la route Nuevo X'can - Coba.

LE CEDRAL :
Le village du Cedral, localisée en terre ferme, est un lieu très intéressant par sa diversité de flore et de faune. Cette communauté dispose un sentier éco-touristique et de trois lagunes. Les amants de la nature peuvent prendre part dans la conservation d'espèces en danger d'extinction, en visitant les élevages de cerfs, de pacas et de sangliers. C'est un lieu très approprié pour pratiquer la plongée dans ses cenotes extraordinaires, de manière égale dans ses lagunes on peut pratiquer la nage et la promenade en kayacs. Pour arriver au Cedral, on prend la Route Fédérale Cancún - Mérida, et en passant le km. 80 on prend la déviation dans la communauté de l'Idéal approximativement à 10 km on trouve le Cedral.

KANTUNIL KIN :
Kantunil Kin est la tête municipale de Lázaro Cárdenas et compte approximativement avec 15.000 habitants, ses gens sont distingués par son hospitalité et ils se consacrent à l'agriculture, le bétail et le commerce. Cette localité a été dans sa fondation un rancho (ferme) appartenant à la cure de labcah du département de Valladolid, comme il apparaît dans le registre de villages, ranchos et rancherías élaboré en 1845 par Juan Pio Pérez fonctionnaire du département de promotion en Yucatan. Pendant la Guerre de Chastes les mayas s’ont été unis aux forces rebelles ; approximativement dans 1850, les habitants ont abandonné le lieu pour être installés vers l'ouest. Le nouveau lieu était appelé Nueva Santa Cruz-Kantunil, probablement sous l'influence cruzoob (Rebel mayas). Kantunil Kin est riche dans sa grande diversité de flore et de faune et compte avec des cenotes. Dans leur grande variété de traditions culturelles, ils soulignent d'importantes festivités comme est le 8 décembre, date de célébrations et des honneurs à son patron, La Vierge Immaculée de la Conception. De manière égale, dans son artisanat on souligne l'élaboration de paniers et la sculpture en bois. Kantunil Kin est situé au nord de l'État de Quintana Roo.

ARCHÉOLOGIE :
EL NARANJAL (L'ORANGERAIE) :
Le village El Naranjal offre des ruines archéologiques lesquelles sont distribuées dans une extension de deux kilomètres carrés et ils sont un total de 50 ruines dont huit sont dans un processus avancé de reconstruction. Ont ici un grand attrait les sentiers éco-touristiques lesquels doivent être parcourus pour pouvoir arriver à chacune des ruines, en offrant une grande variété de flore et de faune sauvage. A trois km de distance de le village vers l'est on trouve des grottes dans lesquelles on doit descendre de 12 a15 mètres, à travers un escalier ; pour arriver à apprécier les accumulations d'eaux naturelles avec des figures capricieuses lesquelles ont une profondeur de trois mètres, aussi pendant la descendent des grottes on peut apprécier les diverses formations de stalactites. Beaucoup de ces accumulations d’eaux et grottes se trouvent encore en son état naturel, en offrant ainsi à ces qui aiment l'exploration et l'aventure un lieu idéal, ce pourquoi pour arriver jusqu'à certains de ces lieux est nécessaire un équipement adéquat de lampes, foyers, câbles et tout le nécessaire pour la descendent et la escalade. Dans le village il existe un musée rustique lequel dispose approximativement de 120 pièces archéologiques. Les activités économiques prédominantes de la communauté sont le bétail, l'agriculture et la chasse. Pour arriver à El Naranjal faut prendre la Route Fédérale km. 180 Cancún - Mérida, dans le km. 80, dans le village d'Ignacio Zaragoza on entre dans le dévié, jusqu'à arriver à la communauté de San Francisco, en prenant un sentier de quatre km vers le village El Naranjal.

ART ET ARTISANATS :
Les plages blanches désertes sont une attraction de plus de l'Île, parfaites pour s’exposer au soleil et nager dans les eaux tranquilles. Des collectionneurs de coquilles seraient émerveillèrent avec les quantités de celles-ci qu'ils trouveraient dans les bords de la plage. Les locaux récoltent ces coquilles pour faire quelques artisanats pour décorations de leurs maisons ou pour la vente à quelques touristes.

La maison des hamacs est la maison plus ancienne de Holbox. Les femmes sont là rassemblées pour faire de beaux hamacs de multiples couleurs. Toutes les femmes de l'île savent faire des hamacs, et la majorité de résidents de l'île dorment dans un hamac pour dormir frais et hors de la portée de tout insecte. Après le travail les gens de Holbox sont détendus en jouant baseball, football, volleyball et basketball. Quelques après-midi vous pouvez partager avec les locaux en écoutant des sérénades données par des élèves de Víctor Vázquez. Celles-ci sont données avec des mandolines faites par les mêmes enfants sous la direction de Víctor qui est un enseignant spécialisé en faire et jouer tous les instruments à cordes faits avec le bois dur de la région. Víctor a appris à faire des instruments de son père comme il le l'a fait du sien en faisant ceci une tradition de famille. Vázquez n'est pas originaire de Holbox mais il a habité dans l'île environ 15 années, bonne raison pour la que les Holboxeños le considèrent comme un de les siens; un complément étrange qui enrichit l'île avec culture. L'atelier de Víctor est ouvert pour excursions aussi commet la maison des hamacs. Les visiteurs peuvent ainsi voir à des artisans en travaillant et connaître les gens de cette île tranquille.

GASTRONOMIE :
Il existe de petits restaurants où ils servent la pêche du jour, des escargots de mer, des langoustes, des poulpes, des raies mantas entre autres plats mexicaines

LOCATION :
Seulement à dix km de la côte nord de la Péninsule Yucatan, et à 150 km au nord-ouest de Cancún on localise Holbox. Pour arriver il est nécessaire de prendre la route libre 180 Cancún-Mérida et de changer la direction vers le nord dans le km 80 jusqu'à le village de Chiquilá (environ deux heures). Depuis Chiquilá on devra croiser la Lagune Yalaháu en barque vers l'île (dix km). Le village plus proche est Chiquilá.

Pour tarifs, disponibilité et réservations, contactez nous au :  visit@luxuriousmexico.com
 

 

       
 

HEBERGEMENT
DESTINATIONS ET ACTIVITÉS

Akumal Cancun
Coba Cozumel
Isla Holbox Isla Mujeres
Playa del Carmen Puerto Morelos
Riviera Maya Tulum
Xcaret Xel-Ha
CIRCUITS
PHOTOS
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Aerial view - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Aerial view
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Streets, Typical House, Door - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Streets, Typical House, Door
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Pier - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Pier
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Hotel Villas Paraiso del Mar, Rooms - Photo by Villas Paraiso del Mar
  Quintana Roo, Holbox Island, Hotel Villas Paraiso del Mar, Rooms
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Pier, Sunset - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Pier, Sunset
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Yalahau Lagoon, Water eye - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Yalahau Lagoon, Water eye
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Whale Shark, Swimming - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Whale Shark, Swimming
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Isla Pajaros, Pier - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Isla Pajaros, Pier
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Isla Pajaros, Birds - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Isla Pajaros, Birds
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Yalahau Lagoon, Spirng - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Yalahau Lagoon, Spring
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Beach, Kite surfing - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Beach, Kite surfing
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Cuca River - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Cuca River
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Beach, Fishermen - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Beach, Fishermen
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Streets, Typical House - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Streets, Typical House
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Pink Flamingos - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Pink Flamingos
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Passion Island - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Passion Island
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Store - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Store
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Hotel Villas Paraiso del Mar, Restaurant, Cooking at your table - Photo by Villas Paraiso del Mar
  Quintana Roo, Holbox Island, Hotel Villas Paraiso del Mar, Restaurant
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Hotel Villas Paraiso del Mar, Beach Palapa - Photo by Villas Paraiso del Mar
  Quintana Roo, Holbox Island, Hotel Villas Paraiso del Mar,
Beach Palapa
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Yalahau Lagoon, Spirng 1 - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Yalahau Lagoon, Spring
Ç Quintana Roo, Holbox Island, Whale Shark, Snorkeling - Photo by Fideicomiso de Holbox
  Quintana Roo, Holbox Island, Whale Shark, Snorkeling